Galerie Duret

Artiste

Roswitha HECKE

Roswitha Hecke est né à Hambourg, en Allemagne, en 1944. Elle est connue pour ses projets photographiques qui mettent en scène des milieux inconnus, des visages familiers, des villes et des pays étrangers. 

Roswitha Hecke voulait devenir photographe depuis son adolescence. Fille de professeur, elle n'avait jamais tenu d’appareil photo entre ses mains, mais un matin, elle se réveilla en sachant qu'elle allait devenir photographe. Après un apprentissage de trois ans, Roswitha Hecke fait connaissance avec le metteur en scène Peter Zadek. Pendant les sept années de leur relation, elle photographiera uniquement ces productions théâtrales. Cette période sera suivie par de nombreux shooting pour des productions cinématographiques, y compris celle de Werner Schroeter, Rainer Werner Fassbinder et à Paris, d'Éric Rohmer.

Elle se considère elle-même comme une « nomade moderne ». Elle a parcouru le monde : France, Espagne, Italie, Turquie, Inde, Mexique, Pérou, États-Unis, Espagne et Suisse. Elle vivra même dans une tente au Maroc durant trois ans. En 2002, elle déménage à Saint-Pétersbourg, où elle commence à enseigner la photographie à l'Académie des Beaux-Arts.

Roswitha Hecke a d’abord été reconnue pour ses photographies en noir et blanc de scènes et de portraits de théâtre. Au début des années 1970, elle s’essaye au photojournalisme et à la photographie couleur. Ses photographies non mises en scène explorent des mondes et des situations étranges mais pourtant simples. C’est une observatrice précise, impartiale et sensible. Certains de ses cycles photographiques traitent des personnes vivant en marge de la société : les travestis, les sans-abri et les prostituées. Toujours respectueuses, ses photos ne volent jamais la dignité de leur sujet.

Son travail a été publié par de nombreux magazines allemands de renom comme Stern, Vogue, Twen, Playboy, Theater heute, Die Zeit, Spiegel, et d'autres.